La population se concentre dans les villes

 

En 1700, sur une population mondiale  d’environ 650 millions de personnes, seulement 45 millions d’entre elle (7%) vivaient en ville. Aujourd’hui, le Delta de la Rivière des Perles, la zone urbaine de Hong-Kong, dépasse les 65 millions d’habitants, soit l’équivalent d’un pays comme le Royaume-Uni.

En l’espace de trois siècles, non seulement la population mondiale a explosé mais cette croissance phénoménale s’est accompagnée d’une urbanisation sans précédent. Aujourd’hui, la moitié (54%) des 7 milliards d’habitants de la planète sont des citadins. Des différences importantes subsistent néanmoins entre les pays. Certains comme le Niger, le Népal ou le Cambodge ont des taux d’urbanisation d’environ 20% d’autres comme le Nicaragua, la Chine ou la Slovaquie sont aux alentours de 60%.

Quelques pays comme Singapour ou Monaco se réduisent à une ville et donc 100% de leurs ressortissants sont des citadins. Cinq pays concentrent plus de 60% de leur population dans leur seule capitale : Congo (Brazzaville), Kowait (Koweit City), Panam (Panama City), Porto-Rico (San Juan) et la Mongolie (Oulan-Bator)

La moitié des citadins vivent dans des villes de moins de 500.000 habitants et environ 15% d’entre eux vivent dans des mégalopoles qui ne cessent de croître. En 1950, seules Tokyo et New-York dépassaient les 10 millions d’habitants. Aujourd’hui 47 agglomérations urbaines dépassent ce seuil de 10 millions d’habitants et la plupart d’entre elles se situent dans l’hémisphère sud.

L’agglomération de Tokyo, avec 43 millions d’habitants, est encore seconde du classement mondial mais celle de New-York, avec 24 millions de citadins, n’est plus qu’à la 9ème place. En Europe Moscou et Londres avec environ 15 millions d’habitants occupent respectivement les 24ème et 27ème place, l’agglomération de Paris avec 13 millions d’habitants n’occupe plus que la 35ème place au même niveau que Guangzhou (Canton) en Chine et que Lahore au Pakistan. Avec ses 6 millions d’habitants, Toronto au Canada se situe au 82ème rang et l’aire urbaine de Montréal, avec un peu plus de 4 millions d’habitants se classe au 132ème rang.

Les 10 plus grandes agglomérations urbaines du monde

Agglomération Pays Millions d’habitants
Hong-Kong (Delta rivière des perles) Chine 65
Tokyo Japon 43
Jakarta Indonésie 32
Delhi Inde 26
Séoul Corée 24
Bombay Inde 24
Shanghai Chine 24
Manille Philippines 24
New York Etats-Unis 24
Le Caire Egypte 23

Selon les Nations-Unies, en 2050, quelque 6 milliards de terriens, soit les deux-tiers de la population planétaire, vivront en ville.
Actuellement un peu plus de 500 villes dépassent le million d’habitants, elles seront presque 700 en 2030. Parmi les villes dont la population actuelle se situe entre 5 et 10 millions, une dizaine devraient franchir la barre des 10 millions d’habitants d’ici 2030, seule Saint Pétersbourg en Russie régressera et passera en dessous du seuil de 5 millions d’habitants. Les grandes villes sont devenues essentielles au dynamisme économique : elles sont des lieux d’échange et de commerce, elles abritent les universités, les centres de recherche, les infrastructures culturelles, les sièges sociaux de nombre d’entreprises.

Les grandes cités favorisent l’innovation et le brassage des populations. Elles concentrent souvent l’emploi et certaines ont des poids économiques considérables : le Pouvoir Urbain Brut (l’équivalent du PIB des états) de Séoul est supérieur au PIB de la Suisse ou de la Suède.
Les grandes villes sont également des nœuds de communication, elles abritent non seulement les gares et les aéroports qui accueillent des dizaines de millions de passagers par an mais elles concentrent aussi les flux Internet.


Trafic passagers des 10 plus grands aéroports mondiaux

Aéroport Pays Passagers (millions)
Atlanta (Hartsfield-Jackson) Etats-Unis 104
Pékin (Chaoyang-Shunyi) Chine 94
Dubaï (Garhoud) Emirats Arabes Unis 84
Los Angeles International Etats-Unis 81
Tokyo (Ota) Japon 80
Chicago (O’Hare) Etats-Unis 78
Londres (Heathrow) Grande Bretagne 76
Hong Kong ( (Chek Lap Kok) Chine 70
Shanghaï (Pudong) Chine 66
Paris (Charles de Gaulle) France 66
Source : ACI (Airport Council International) - 2016

 Dans les 20 prochaines années, l’IATA estime que le trafic aérien va encore doubler et que les grandes mégalopoles devront adapter leurs capacités aéroportuaires en conséquence.

 
Trafic aérien des marchés les plus dynamiques à l’horizon 2035

Pays   Nombre de passagers
Chine 1,3 milliard
Etats-Unis 1,1 milliard
Inde 442 millions
Indonésie 242 millions
Vietnam 112 millions
Source : ACI (Airport Council International) - 2016

Si les villes offrent des opportunités d’emplois et d’échange, elles souffrent en contrepartie de divers maux comme la pollution, l’insécurité, les difficultés de circulation et, notamment pour les pays du sud, d’infrastructures qui n’arrivent pas à suivre le rythme du développement démographique.

Par ailleurs, de part leur situation géographique, de très nombreuses villes sont exposées à des risques élevés de catastrophes naturelles : cyclones, inondations, sécheresses, tremblements de terre, glissements de terrain, éruptions volcaniques. Selon les Nations-Unies, sur les 1692 villes de plus de 300.000 habitants que compte la planète, 56% d’entre elles, soit 1,4 milliard de personnes, sont exposées à au moins un risque majeur ; 15% de ces villes sont exposés à au moins deux risques majeurs et parmi elles 27 villes dont les mégalopoles de Tokyo, Osaka er Manille, sont exposées à au moins trois risques de cataclysme naturel.

A propos

Animé par Jacques Carles et Michel Granger, tous deux ingénieurs et « Philosophiae Doctor » de l’Université de Montréal, ce site se propose de collecter les nombreux signaux faibles qui annoncent déjà ce que sera demain et d'analyser les grandes forces qui sont à l’œuvre en ce début de 21ème siècle. L'objectif n'est cependant pas de prévoir ce que sera l’avenir mais plus modestement d’inciter à la réflexion pour agir collectivement et maitriser notre futur au lieu de le subir.


Futuroscopie.org

Contact

Pour nous faire part de vos commentaires, de vos suggestions, de vos critiques remarques ou encore pour nous proposer un texte pour publication, contactez nous :

contact@futuroscopie.org