Le photovoltaïque organique arrive

 film photovoltaïque organique d'Heliotek

Les cellules solaires en plastique arrivent...
L’énergie solaire reçue chaque année par la terre s’élève à plus de 3 millions de milliards de milliards de joules (3x1024) soit 6000 fois la totalité de la consommation actuelle d’énergie toutes sources confondues.
Actuellement la technologie qui exploite une infime fraction de cette énergie est basée sur les propriétés photovoltaïques de semi-conducteurs minéraux fabriqués avec des matériaux dérivés du silicium, de l’indium, du cadmium ou du gallium.
Depuis la première cellule photovoltaïque mise au point en 1954, le rendement de conversion de l’énergie solaire en électricité n’a cessé de s’améliorer

passant de quelque 6% dans les années 1950 à près de 25% aujourd’hui pour les panneaux photovoltaïques les plus performants [1].
L’électricité photovoltaïque ainsi produite ne rejette pas de gaz à effet de serre mais elle nécessite le recours à des minéraux dont l’extraction ou les procédés de purification peuvent être très polluants. De plus les métaux utilisés pour les cellules photovoltaïques les plus performantes sont rares et leurs disponibilités sur terre ne sont pas infinies. Enfin le prix des cellules photovoltaïques minérales reste encore relativement élevé et freine le développement du solaire.
Depuis peu sont apparus des composés hybrides organiques-inorganiques voire totalement organiques dotés de capacités photovoltaïques. Ces nouveaux matériaux pourraient bien s’avérer comme la solution du futur pour l’exploitation de l’énergie solaire, alliant faible coût, efficacité, préservation de l’environnement et longévité.

 ___________________________________

[1] rendements mesurés en laboratoire : les écarts de rendement avec les panneaux solaires industriels du commerce peuvent être conséquent.

A propos

Animé par Jacques Carles et Michel Granger, tous deux ingénieurs et « Philosophiae Doctor » de l’Université de Montréal, ce site se propose de collecter les nombreux signaux faibles qui annoncent déjà ce que sera demain et d'analyser les grandes forces qui sont à l’œuvre en ce début de 21ème siècle. L'objectif n'est cependant pas de prévoir ce que sera l’avenir mais plus modestement d’inciter à la réflexion pour agir collectivement et maitriser notre futur au lieu de le subir.


Futuroscopie.org

Contact

Pour nous faire part de vos commentaires, de vos suggestions, de vos critiques remarques ou encore pour nous proposer un texte pour publication, contactez nous :

contact@futuroscopie.org